PROGRAMME D'INTERÊT GÉNÉRAL (PIG)

Des aides pour améliorer ou adapter votre logement

3 types d'aide :

1. Des aides financières

Les subventions varient selon les ressources des ménages et les travaux envisagés:

  • Des aides entre 20 et 50% du montant des travaux HT de l’ANAH,
  • Des aides complémentaires des communautés de communes (allant de 500€ à 7500€),
  • La prime HABITER MIEUX de 10% du montant HT des travaux vient en complément (Travaux d’économie d’énergie garantissant un gain supérieur à 25%) pour les bénéficiaires d’une subvention de l’ANAH, prime limité à 1600€ pour les ménages Modestes et à 2000€ pour les ménages Très Modestes,
  • Des aides de 40%, plafonnées à 3000€ en cas de travaux d'économie d'énergie financés uniquement par la collectivité (c’est-à-dire pour les particuliers n’étant pas éligibles aux subventions de l’ANAH).
  • D’autres financements peuvent se rajouter, comme les Caisses de Retraite, microcrédits habitat, la CAF …

Ces aides peuvent être cumulables avec certains dispositifs fiscaux : crédit d’impôt développement durable, éco-prêt à taux zéro, etc.

2. Des aides techniques

  • Information et conseils
  • Visite technique
  • Aide à la décision

3. Des aides administratives

  • Montage de dossiers de subventions
  • Recherche de financements complémentaires
  • Accompagnement et orientation

Les aides techniques et administratives sont gratuites et assurées par Citémétrie, opérateur du PIG sur votre territoire.

Quelles sont les conditions d'attribution ?

  • Ne pas dépasser le plafond de ressources fixé par l’ANAH
  • Le logement à rénover est achevé depuis au moins 15 ans
    (sauf pour les travaux d’adaptation au handicap, si ce dernier est arrivé après la construction du logement)
  • Atteindre 25% de gain énergétique pour les travaux d’économie d’énergie ANAH (10%  de gain et classe D après travaux pour la subvention de la collectivité)
  • Avoir 60 ans ou un handicap reconnu par la MDPH pour les  travaux d’adaptation.
  • Obligation d’occuper le logement à titre de résidence principale pendant 6 ans pour les Propriétaires Occupants,
  •  Obligation de louer le logement à loyer modéré pendant 9 ans pour les  Propriétaires Bailleurs
  • Ne pas commencer les travaux avant les dépôts des dossiers de  demande de subvention,
  •  Les travaux doivent être réalisés par des professionnels,

IMPORTANT : Les subventions sont versées APRES LA FIN des travaux
(possibilité d’avance avant travaux sous conditions).